Navigation

Arcachon - Arès

06-08-2017
62 km
Aller aux photos

Points d'intérêt

  • Bordeaux
  • Porte d'Aquitaine
  • Arcachon
  • Bassin d'Arcachon

Allons-y, Alonso !

Nouveau voyage et nouvelle occasion de troquer l'acier (du vélo) pour la plume. Cette fois-ci, nous tatons le bitume du côté de la route 1 d'eurovélo, joliment surnommée Vélodysée. Une belle opportunité de visiter la côte atlantique.

Notre voyage commence pourtant loin du littoral. Désireux de commencer la pédalade à Arcachon, nous primes ce que certains appellent le serpent métallique sous-terrain ou train. Trajet plutôt agréable, si ce n'est moniteurs de colonie qui n'ont pas compris le sens du mot "vélo" dans "Espace vélo". Les pauvres pensaient que c'était un synonyme de "Rangement pour bagages bien remplis". Soit. Deux heures après nous débarquions à Bordeaux. Le temps de constater que notre correspondance ne prend finalement pas les vélos mais qu'il y a une navette qui peut les prendre, qu'elle part ce matin mais peut-être vers 13h mais que de toute manière elle arrivera en retard, c'est l'été ma bonne dame, donc il vaut mieux que vous preniez le tramway jusqu'à la station suivante parce que votre train qui ne prend pas les vélos les prendra là bas, oui cette phrase est beaucoup trop longue. La SNCF. Quelques kilomètres et spécialités chiliennes locales en ventre plus tard, nous débarquons enfin à Arcachon. Le moment tant attendu ! Nous enfourchons les bécanes ! Puis nous appuyons alternativement sur chaque pédale afin de les faire avancer ! Ceux qui ont déjà fait un peu de vélo doivent savoir de quoi je parle. Enfin, nous pouvons sentir la caresse du vent marin sur nos visages. Nous éblouir sous les dardants rayons du soleil. Respirer la poussière des sentiers battus. S'enivrer de l'entêtant parfum des aiguilles de pin. Et vous, de vous languir sous cette pompeuse prose.

Cette journée de pédalage aura donc consisté à contourner le bassin d'Arcachon et traversant des patelins cocassement nommés. Par exemple, La Teste de Buch, le Teich ou Biganos et sa fameuse station Biganos-facture... Nous arrêtons enfin pour la nuit dans cet endroit rempli de gens gras qui s'oignent de gras pour bronzer devant leur caravane, ou camping, à Arès.

On est crevés et fourbus, mais nous voilà on the road again, again...

Commentaires

Trop chouette, un carnet de bord !!!!!!!
Bonne vélodyssée à vous... et merci de nous en partager des petits bouts !
(NB: si ça vous tente quand vous passez dans notre coin, on se fait une soirée ensemble ?)
Ce texte n'est que mensonges et cannellonis! La dernière photo de l'album montre que vous cous la coulez douce en Espagne!
Je ne vois vraiment pas de quoi vous parlez...

Ajouter un commentaire